L'entrainement mental en tennis

En tennis la maîtrise mentale dépend de la capacité à gérer ses émotions. Guillaume Emery utilise une méthode basée sur l'intelligence émotionnelle.

La méthode

Parmi les nombreuses études scientifiques sur l'efficacité du travail mental dans le sport, certaines, effectuées sur des joueurs de tennis, aboutissent à ces deux résultats :

  1. Sur 115 joueurs de tennis professionnels interrogés, presque tous ont affirmé utiliser une forme d'outil ou de technique mentale pour améliorer leurs performances.
  2. Les joueurs les mieux classés utilisaient de manière plus intensive ces outils et techniques de travail mental. 

La démarche repose sur la faculté de dissocier ses attitudes ou façons de penser de ses comportements ou façons de bouger.

Basée sur l’intelligence émotionnelle (IE), elle a pour but d’acquérir une double capacité :

  • Avoir conscience du rapport à soi-même ou se connaitre : savoir l’influence que vos façons de penser possèdent sur votre corps soit sur vos façons de bouger et donc sur votre jeu.
  • Avoir conscience du rapport aux autres ou connaitre les autres : savoir l’influence que vos façons de penser, vos façons de bouger, votre jeu, possèdent sur les façons de penser et les façons de bouger des adversaires, c'est à dire sur leur jeu.

"Pour aller loin il faut travailler très dur, bien se connaitre physiquement et mentalement". Henri Leconte, l'équipe, mars 2015.

Dans un premier temps, la tâche est de comprendre pourquoi vos façons de penser (le mental) possèdent un ascendant sur votre corps, vos façons de bouger qui se reflètent dans votre jeu (le physique, la technique et la tactique) par le biais des émotions.
Dans un second temps, la tâche consiste à apprendre comment utiliser les émotions dans la recherche de performance.

L’apprentissage qui utilise la technique du coaching vous permet de développer cinq compétences particulières :

1.    Identifier vos émotions
2.    Repérer les facteurs déclencheurs de vos émotions
3.    Exprimer vos émotions
4.    Réguler et adapter vos émotions
5.    Utiliser vos émotions comme une force

Le coaching personnalisé

entrainement-mental-en-tennisLe coaching est une technique d’apprentissage qui va vous faire tirer profit de la puissance de votre cerveau en tenant compte des spécificités des différentes parties qui le composent. Son but est de lever les freins psychologiques à la performance : déficit de confiance, croyances limitantes, émotions négatives, sur et sous intensité émotionnelle (tension ou léthargie corporelle), déconcentration, manque de lucidité… et à mobiliser les ressources qui y contribuent : confiance en soi, croyances aidantes, motivation, émotions positives, intensité émotionnelle optimale (fluidité corporelle), concentration, lucidité… Pour y parvenir la méthode d’entrainement est différente de celle que vous utilisez habituellement et vous devez être prêt à travailler aussi bien sur le court qu’en dehors du court.

Le coaching, contrairement à certaines idées reçues, n’est pas une consultation psychologique ni une thérapie car il part du principe que vous êtes suffisamment bien-portant pour relever les défis de cette façon de s’entrainer.

Le coaching n’est pas un transfert de compétences du style, conseil, consulting, mentorat… Un coach ne vous donne pas de conseils issus de son expérience personnelle. Il s'adapte à votre personnalité pour faciliter votre propre processus de réflexion dans le but que vous soyez, ensuite, capable d’agir de façon autonome.

Le coaching se pratique en présentiel et à distance, téléphone et internet. 

Un préparateur et coach mental est formé pour connaitre les rôles distinctifs des différentes parties du cerveau. Il peut vous apprendre à observer et comprendre ce qui « se passe dans votre tête » quand vous jouez au tennis puis il peut vous enseigner des techniques, des outils pratiques pour maitriser ce qui s’y passe afin de développer vos aptitudes à gagner.

La force mentale

Renforcer ses capacités mentales est possible à tous les âges, au même titre que ses capacités physiques pour qui est en bonne santé. Cependant si les performances physiques diminuent inéluctablement en vieillissant, diminution de la masse musculaire et dégradation articulaire par exemple, les performances mentales, elles, n’ont pas de limites d’âges pour se développer. Pour ce faire, il est incontournable de comprendre ce que sont les émotions et l’importance de leur gestion pour la performance.

En match tous les aspects du jeu sont importants mais aucune « mécanique gestuelle et corporelle », nulle technique et nul physique  de même qu’aucune  « mécanique intellectuelle », nulle tactique, ne peuvent résister à des émotions mal gérées, « une intensité ou une pression émotionnelle » non maitrisée.

"Ce n'est pas une question de tennis. Mon jeu s'est amélioré. Et dans le même temps je suis trop nerveux à de nombreux moments, des points importants, je n'arrive pas à gérer mes émotions". Raphaël Nadal dans une interview sur france 3 dans Tout Le Sport, après sa défaite contre Fernando Verdasco à Key Biscayne 2015.

En consacrant du temps et de l’énergie avec patience et constance à renforcer votre mental, vous pourrez envisager d’obtenir la maitrise qui permet d’être prêt à jouer son meilleur tennis, ce que l’on nomme « être dans la zone », quand on le veut et quand la situation l’exige au cours d’un match. Ce processus est semblable à celui qui sert à renforcer votre technique et votre physique. Il existe des exercices, des façons de travailler mais pas aussi connus que faire du panier, des échanges ou courir, soulever de la fonte…